• Immortelle

    Et si le Hollandais volant, condamné à errer sur les mers pour l'éternité, était une femme ? Que pourrait-elle nous dire de son histoire ?


    Écoutez-moi. Regardez-moi. J'ai traversé les siècles, leurs jours et leurs nuits pour arriver aujourd'hui jusqu'à vous. Je suis immortelle. J'ai mille histoires à vous dire ; pour cela j'ai traversé les forêts, les déserts et les océans.
    Je suis venue à votre rencontre et j'ai faim, et j'ai froid et je suis lasse. Ouvrez-moi, s'il vous plaît, et laissez-moi entrer. Je vous dirais mes histoires à travers les siècles, je vous dirai ce que j'ai vu et ce que l'on m'a raconté depuis la première aube qui s'est levée sur la forêt de Brocéliande et depuis la première nuit qui est descendue sur la Mer Rouge.
    J'ai été sorcière, courtisane, esclave et guerrière, j'ai été mère, et fille, et sœur, épouse et amante, j'ai travaillé dans les champs, dans les ateliers et les bordels, j'ai chanté dans les rues et joué dans la pourpre des théâtres, j'ai aimé et j'ai haï, j'ai enfanté en hurlant et j'ai ri, j'ai connu la rage et la peur, la douleur et la jouissance.

     

    Je vous l'ai dit, je suis immortelle, donnez-moi la main, je veux sentir la vie, la chaleur de votre peau et le flux du sang dans vos veines. Allons, ne craignez rien, je partirai lorsque je vous aurais dit mes histoires et vous croirez avoir rêvé. J'ai épousé l'éternité, et je marche avec les vents et les aubes roses et les crépuscules d'or bruni.
    J'ai marché dans le sable brûlant, sur les pierres tranchantes, dans la vase des marais, j'ai marché dans des forêts infinies et souri aux feux follets, j'ai tremblé sous les pluies et les orages, j'ai parlé avec les loups aux yeux jaunes et avec les oiseaux nocturnes que les hommes clouent aux portes des granges, j'ai dormi dans l'odeur des bêtes et joué dans les feuilles rousses avec des renardeaux aux dents aiguës.

    Les hommes m'ont arrêtée, forcée et brûlée, sans savoir que mes cendres restaient vives et qu'à la nuit noire je retournais à mon éternité. Courtisane je fus dans de sombres auberges, et à la cour des rois. J'ai accompagné les hommes sur leurs champs de batailles, et soigné leurs plaies et caressé leur front et apaisé leurs pleurs.
    J'ai travaillé courbée dans les champs les mains bleues de froid et le dos brûlé de soleil, j'ai saigné sous le fouet des contremaitres et gémi dents serrées sous leurs corps, j'ai pleuré des fils tombés aux guerres des puissants, j'ai bu des vins d'oubli lourds et sombres, j'ai dansé et j'ai dormi dans la tiédeur de bras inconnus.
    J'ai maudit la terre et invoqué le feu et j'ai nagé dans des rivières d'eau claire et marché sur des braises et ri dans le flot des torrents et j'ai crié et joui à n'en finir. J'ai embrassé le tronc d'arbres vieux comme les temps. J'ai oublié les visages qui m'ont désirée et abandonnée. Transie j'ai mis bas des fils et des filles et enterré des placentas brûlants sous la terre au pied des arbres.

     
    J'ai pris les armes pour défendre les miens et ma maison assiégée par les reîtres casqués et passé des glaives au défaut de leurs armures. J'ai dormi auprès de sources vives et j'ai bu l'eau de fontaines éblouies.
    J'ai dansé des pavanes et des menuets, et aussi des danses barbares autour du feu paumes levées au son des tambours, j'ai guetté la course des éperviers dans le ciel et suivi le vol des nuages, j'ai bêché des jardins et cueilli des fruits au cœur des arbres, j'ai soigné des bêtes et nourri ceux qui avaient faim autour de moi.
    J'ai prié au sombre de chapelles perdues dans les bois, j'ai enjambé les mers pour chercher une terre où vivre en paix, j'ai chanté en mêlant ma voix à celle des hommes, j'ai veillé des morts et j'ai rêvé que les hommes deviendraient un jour sages, et bons.

    Je me suis vêtue de voiles de soie de velours et de rubans et de bottes et de haillons. J'ai écouté mes enfants rire et je les ai regardés ramasser des fleurs au bord des chemins, je me suis évadée de cachots obscurs et j'ai mendié sur les routes, j'ai donné et j'ai reçu, j'ai dit l'avenir à ceux qui me l'ont demandé et me suis tue lorsque les dieux avaient décidé de les perdre.
    J'ai marché et me suis retrouvée au creux de vos regards. Je suis immortelle, je vous en prie,  délivrez-moi.

    Gaëlle Josse

    (inédit paru dans l'anthologie poétique des Cahiers Ventura, octobre 2011)


    1 commentaire
  •  

    6 couv rec

    Ecriture, lectures, musiques & Cie...

    mis à jour le 16 janvier 2016

    Photo : les Heures silencieuses, Nos vies désaccordées et Noces de neige en grand format Autrement et en J'ai lu.
    En fond musical,la douceur et l'élégance de la sarabande de la 2ème partita de Bach, par Ivan Ilic, en libre écoute sur son site.
     
    Le calendrier des rencontres 2016, c'est ICI
     
    Chers amis, lecteurs et visiteurs,
    Comme vous le voyez, ce petit blog n'est plus vraiment à jour...
    Peu de temps, peu d'envie aussi, mais j'hésite à le fermer car je vois qu'il est encore visité...
    Seule la page des rencontres est régulièrement actualisée.
     
    Je vous invite à me rejoindre sur Facebook, actualités, presse, rencontres, photos, musiques, humeurs, lectures, discussions, partages...
    A bientôt alors ? 
     
    ACTUALITE  :
     
    paru le 7 janvier 2016 :
    L'Ombre de nos nuits
    chez Noir sur Blanc/Notabilia, 192p, 15 euros.
     
    et aussi, le même jour :
    Le Dernier Gardien d'Ellis Island
    en poche J'ai lu
     
    §
     

     

    Le dernier gardien d'Ellis Island
    Editions Noir sur Blanc, collection Notabilia. 176p, 14 euros. septembre 2014
     
     
    LAUREAT DU PRIX LITTERAIRE 2014 DES CLUBS ROTARY
     
    LAUREAT DU PRIX DU GRAND LIVRE DU MOIS
     
    Lauréat du Prix de l'Académie de Bretagne-Pays de Loire
     
     
    SELECTION PRIX FNAC RENTREE 2014
     
    SELECTION PAGES DES LIBRAIRES
     
     
    finaliste du Prix des BIBLIOTHEQUES POUR TOUS, 
     
    SELECTION DES LIBRAIRIES PAYOT EN SUISSE et
    SELECTION POUR LE PRIX EDELWEISS EN SUISSE
     
    SELECTION POUR LE PRIX CEZAM, 
     
    LAUREAT DE NOMBREUX PRIX DE MEDIATHEQUES ET LYCEES
     
    Dès mai 2015 : disponible aussi chez FRANCE-LOISIRS
     
     
    couv DGEI
     
    Présentation :

    New York, 3 novembre 1954.

    Dans quelques jours, le centre d’immigration d'Ellis Island va fermer. John Mitchell, son directeur, resté seul dans ce lieu déserté, remonte le cours de sa vie en confiant à son journal les souvenirs qui le hantent : Liz, l'épouse aimée, et Nella, l'immigrante sarde porteuse d'un très étrange passé. Un moment de vérité avec lui-même, face à ses défaillances et ses remords, suite à des événements tragiques qui l'ont marqué à jamais. Même s'il sait que l'homme n'est pas maître de son destin, il tente d'en saisir le sens jusqu'au vertige.

    À travers ce récit résonne une histoire de transgression, de séisme amoureux, d'exil, et toute la complexité d'un homme face à ses choix les plus terribles.

    Qu'avons nous donné, reçu, trahi ? Quels regrets, quels éblouissements ? De quoi est faite notre existence, de quels choix ? Ce que nos mains retiennent, en fin de compte...
    Gaëlle Josse poursuit ici, dans ce quatrième roman, une narration tendue servie par une écriture exigeante, son inlassable exploration du labyrinthe des passions humaines, au plus près de l'éternité des mouvements du cœur.

    Des musiques, des photos ont accompagné l'écriture de ce livre. J'ai eu envie de les partager sur un blog que j'ai crée derniergardienellis. Bonne visite !

    - Le livre est déjà disponible en édition club au Grand livre du mois, et en gros caractères aux Editions de la Loupe.

     

    PRESSE, RADIOS, BLOGS...

    - le très beau papier d'Emmanuelle Giuliani dans LA CROIX du 4 septembre (petite erreur de couv sur la version web, c'est celle de l'édition en gros caractères)

    - un long article dans PAGE DES LIBRAIRES
    - article et interview dans le magazine littéraire TRANSFUGE
    - sur France Culture : Les bonnes feuilles, jeudi 4 septembre, à écouter ici en podcast
    -  sur France Culture, La Fabrique de l'histoire jeudi 11 septembre.
    - diffusion le 2 octobre sur France 3 de l'émission Un jour un livre
    - deux pages dans le magazine culturel suisse La couleur des jours
    - aussi dans Télé T jours sous la plume de France Cavalié
    - dans Femme actuelle
    - dans le Monde des livres du 20 novembre.....
    - dans Version fémina du 7 décembre
     
    et encore d'autres que je n'ai eu le temps de mettre en ligne...
    - un très beau billet sur le site de la librairie DELAMAIN
     
     
    *
    Les nouvelles, vrac et empilage
    (oui, un jour, j'aurai un vrai site, avec des vraies rubriques bien rangées, promis...)
     
    ndn couv

    - Le 2 Avril  : sortie de Noces de neige en édition de poche J'ai lu. Vous avez vu la couv ? J'adore !

     
    - Noces de neige est l'un des 4 finalistes du Prix des lecteurs de Corrèze, qui implique 30 bibliothèques et 7 librairies.....A suivre....
     
    - Toujours plus nouveau : Noces de neige est l'un des 4 livres finalistes du Prix 2014 des Bibliothèques pour tous. A  suivre aussi....
     
    - Nouveau nouveau : Noces de neige engagé dans un 4ème prix lycéen, dans les Hauts-de-Seine. Et encore une rencontre à venir....
     
    Les livres continuent leur parcours, comme l'an passé, dans de nombreux établissements scolaires 
     
    - Tout nouveau encore : Noces de neige engagé dans un autre prix lycéen, "Conversations", entre plusieurs lycées parisiens. A suivre...
     
    - Les Heures silencieuses font partie de la sélection du Prix Lycéen Lire-Elire 2014, rencontre avec les élèves du Lycée Camille Claudel de Blain (44) en avril  prochain.
     
    - trois classes de 2nde et 1ère du Lycée Jean Moulin à St Amand dans le Cher travaillent sur Nos vies désaccordées. Une conversation sous forme de questions par mail a été mise ne place avec les élèves. 
     
    - les Heures silencieuses sont programmées dans une classe de 1ère au Lycée Le Corbusier de Poissy, dans les Yvelines, et au lycée de Montigny le Bretonneux, également dans les Yvelines.
     
    - Noces de neige a été sélectionné par le lycée Pierre Ronsard de Vendôme pour son prix lycéen. Je suis invitée à venir rencontrer les élèves en février prochain.
    Des échanges à venir avec les élèves et les enseignants, je m'en réjouis !
     
    Et en médiathèques, Noces de neige est sélectionné pour le Prix Bibliofolies à Villejuif. A suivre.....
     
    *
     
      Les autres nouvelles, petites et grandes, plus ou moins récentes...
    _________________________________________________________________________
     
        "Noces de neige"
     
    sélectionné par les FNAC en roman du mois Avril 2013
     
    Eh oui,  mon troisième roman, Noces de neige, est paru le 6 mars, toujours chez Autrement.
     Que dire ? C'est l'aboutissement d'un temps d'écriture, et le temps du livre qui s'ouvre.
    De longs mois à chercher le mot juste, la bonne cadence de la phrase, à hésiter entre les virgules et les points virgules, à tenter à nouveau d'approcher le mystère de quelques âmes, de quelques destins froissés...
     
     
     Noces de Neige  , présentation     (exercice compliqué !) :
     
    « C'est un climat qu'elle ne parvient pas à imaginer, des couleurs qui lui sont étrangères, une langue qu'elle ne comprend pas, qu'elle ne parle pas, mais elle pense que c'est bien, de voyager. »
     
    Noces de neige, c'est un double, un triple roman, un roman russe, et aussi un roman ferroviaire.
    Mars 1881 : la famille du Grand duc Oulianov quitte Nice pour rejoindre Saint-Pétersbourg en train. Un huis-clos où les secrets se dévoilent et les évènements tragiques se succèdent.
    Mars 2012 : Irina Tanaïev embarque à bord du Riviera Express qui relie Moscou à Nice pour faire la connaissance d'Enzo. Il l'a contactée par un site de rencontres et souhaite l'épouser. Deux jours, deux nuits à bord, et le destin qui décide de mêler les cartes...
    Quelle relation entre ces personnages qu'aucun lien de parenté ne rapproche, et dont les histoires sont pourtant liées à jamais ? De la flamboyante Russie des Tsars aux couleurs mates de la Russie d'aujourd'hui, Noces de neige fait entendre les voix croisées d'êtres aveuglés par leurs passions, en équilibre sur leurs lignes de faille, à la recherche de la musique de leur propre vie...
     
    160p, 14 euros. Editions Autrement
    En vente sur tous les sites, Amazon, etc, mais bien mieux chez votre libraire...
    Disponible aussi en e-book, format Kindle, sur Amazon par ex, 8,99 euros
     
     
    NOCES DE NEIGE DANS LA PRESSE : C'est à lire ICI :
    - un beau portrait dans La Croix du 22 mars par Emmanuelle Giuliani, un papier dans Télé 7 jours, un autre dans La Vie, un dans Fémina, une pub dans Libé.... 
    - Sur France Inter, dans "ouvert la nuit", présentation par Anne, la libraire des Pipelettes à Romainville, qui me reçoit en juin.
    - Sur France 3, présentation rapide dans "le grand soir"
    - un long article dans Ouest France, par Anne Kiesel,
    - et toute une page dans la belle revue OUEST (p 52, tourner les pages en haut à droite dans cette version numérique)
     
     
    ET SUR LES BLOGS : les billets parus sur le site du Nouvel Obs , sur celui de l'Express et sur celui de la communauté de lecteurs My Boox, relayé par de nombreux blogs. Même auteur, mais textes un peu différents. Un autre sur l'Insatiable Charlotte, le 8 mars.
    Un sur la communauté de blogeurs BABELIO et un sur celle LIBFLY. Et un sur le site de la librairie Rivage, à Royan, un sur le site de Un temps pour tout. Une très belle lecture sur Lire et Merveilles, une sur le blog de Jean-Pierre Longre, un sur  Blablamania, sur j'aime beaucoup de que vous faites, sur 100%Vosges, sur Clara et le mots, sur la librairie de Liliwenn, sur lecture aux 4 vents, les commentaires des vendeurs sur le site de la FNAC, sur Livrogne, un très sympas aussi sur My little Paris, lectures aux quatre vents, un tout récent du 16 juin sur MyBoox, joliment intitulé "comme les trains sont bleus quand on y pense", une belle lecture, vraiment.
    Et sur le site de la (très sérieuse) revue Etudes, ce billet paru fin juillet. Désolée si j'oublie de mentionner certains liens...
     
     
     
    Les autres nouvelles :
     
    - Un nouveau prix pour Nos vies désaccordées : Le Prix littéraire national de l'Audiolecture 2013, qui propose des dizaines de milliers de livres sonores aux aveugles et non-voyants grâce à un réseau de 120 bibliothèques sonores. Remise le 18 juillet à la Baule.
     
    - Un prix pour Nos vies désaccordées : le prix Alain Fournier, remise le 1er juin à St Amand dans le Cher, région de l'auteur du Grand Meaulnes...
     
    -Finaliste du Prix littéraire des Grandes Ecoles  et du Prix littéraire des lycées de Compiègne
     
    Nos vies désaccordées est sorti le 6 mars  en édition de poche J'ai lu. Auteur comblé ! déjà plein de billets sur les blogs ! A lire sur le blog du petit carré jaune,  sur Audouchoc, sur Titou, Tina et Tita,  sur le blog de Moon,  sur conduite en état livresque, sur sous les galets,  sur Initiales, sur Ma danse du monde, sur Critiques libres, dans Fais moi les poches , billet du 16 mai suivi d'une interview,  j'en oublie forcément.... Merci à tous !
     
    - Mai 2013 : encore des billets sur les blogs pour les Heures silencieuses : par exemple celui de Bricabook....celui  des carnets d'Eimelle
     
    -  Et aussi en grands caractères, aux éditions de la Loupe
     
    - Rencontre prévue le 30 avril au Lycée Pothier d'Orléans autour de Nos vies désaccordées et des Heures silencieuses.
     
    - La Maison des écrivains et de la littérature (MEL) m'a proposé de rejoindre le projet  "A l'école des écrivains, des mots en partage", en intervenant entre janvier et juin 2013, pour trois séquences, au collège Clémenceau de Mantes-la-jolie, dans les Yvelines. Les "Heures" au programme, et propositions d'atelier d'écriture à aux jeunes de 3ème.
     
     - Inattendu mais réel : de nombreuses classes de lycées et collèges se penchent sur les "Heures silencieuses" et les inscrivent au Bac français, en lecture libre. Beaucoup de rencontres prévues autour de ces projets. Un immense plaisir à chaque fois, comme ces jours-ci en Champagne-Ardennes. Voir ici.
     
    - Plusieurs classes de lycéens de Compiègne ont retenu "Nos vies" parmi quatre autres livres (dont Goetz et Delacourt) pour leur prix lycéen. Un bel échange a eu lieu à la médiathèque le 06 décembre, devant plus de 150 lycéens. Ils présenteront également le livre au bac français en lecture suivie. 
     
    - Un 3ème prix de lecteurs reçu en décembre 2012 pour les Heures : le Prix du marais, intitié par la médiathèque de Lomme, à côté de Lille, qui me propose de présider le jury de son édition 2013, en prenant la suite de Gérgoire Delacourt et Maylis de Kérangal. Difficile de dire non...
     _________________
     
    - Après l'italien, les Heures silencieuses sont parues en... turc. Voir ici le blog qu'un lecteur d'Istambul vient de m'adresser.
     
     - Un étudiante en Master de lettres, langues et civilisations étrangères à Clermont Fd vient de traduire intégralement en espagnol pour son mémoire en littérature hispanique "Nos vies désaccordées" , pour lequel a eu le coup de coeur. 
    _______________________________
     
     Je fais ce que je peux avec ce blog qui commence à être encombré.  Soyez indulgents ! Vous y trouverez l'actualité presse, les billets sur les blogs et les rencontres. Il suffit de dérouler cette page....Un jour je ferai un vrai site. Promis.
     
    Le 6 avril  2014, vous étiez  113 304 à avoir visité ce blog depuis son ouverture.Votre curiosité, dans le bon sens du terme, à mon égard, me touche énormément. Merci de votre visite !
     
    A lire aussi : sur le blog de "l'insatiable Charlotte", 2 et 3 juillet,  l'interview  en deux parties et si on parlait d'écriture avec Gaëlle Josse ?  et "témoignage sur un premier roman".
    Merci à Charlotte de cette belle idée de questionner les auteurs qu'elle aime !
     
     
    _______________________________________________________________________

    NOS VIES DESACCORDEES

    --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

     Deuxième roman paru en 2012
     
    Sélectionné par le Magazine LIRE de juillet 2012 parmi
    ses 13 "incontournables" romans de l'été.
     
    Voir ici le bel article que Julien Bisson lui consacre
    ou le lire en ligne sur le site de l'EXPRESS
     
     
     
    couv nvd
     
    Autrement, 145 pages, 13 euros.
    également disponible en livre numérique, 8,99 euros sur Numilog
     
    coup de coeur des vendeurs et
    sélection TALENTS 2012 de la FNAC
     
    sélectionné dans les 10 meilleurs livres de l'été par le réseau des librairies Payot
     
    4ème de couv :
    « Avec Sophie, j’ai tout reçu, et tout perdu. Je me suis cru invincible. Je nous ai crus invincibles. Jamais je n’ai été aussi désarmé qu’aujourd’hui, ni plus serein peut-être. »
    François Vallier, jeune pianiste célèbre, découvre un jour que Sophie, qu’il a aimée passionnément puis abandonnée dans des circonstances dramatiques, est internée depuis plusieurs années. Il quitte tout pour la retrouver.
    Confronté à un univers inconnu, il va devoir se dépouiller de son personnage, se regarder en face. Dans ce temps suspendu, il va revivre jusqu’au basculement on histoire avec Sophie, artiste fragile et imprévisible.
    La musique de nos vies parfois nous échappe . Comment la retrouver ?
     
     Nos vies désaccordées dans les médias
     
    - Sur Radio Classique (101.1) le 7 mars (18-19h)  dans le direct d'Olivier Bellamy Passion Classique, avec un programme musical de mon choix.
     - un bel article d'Emmanuelle Giuliani dans LA CROIX du 10/11 mars 
     -sur Fréquence Protestante (100.7) samedi 7 avril
     - sur FRANCE 24, invitée du Journal de la culture du 12 avril. Visionner l'émission ici
     - le mensuel des bibliothécaires "Notes bibliographiques" a recensé "nos vies" avec 4 &&&&, sa note maximale
     - l'article de Bernard Quérigny dans MADAME FIGARO du 22/29 Mars
     - l'article d'Alexandre Fillon dans MADAME FIGARO du 14/18 avril
     - l'article de Christiane Sallès dans PSYCHOLOGIES MAGAZINE mai 2012
     - l'article d'Astrid de Larminat dans le FIGARO LITTERAIRE du 07 juin 2012
     - l'article de Julien Bisson dans LIRE de juillet 2012, repris sur le site de l'EXPRESS
     
     
    ...et sur les blogs
     
    Retrouvez sur cette page tous les liens vers les billets de très nombreux blogs
     
     
     INFO ! : Nos vies désaccordées a été retenu en première sélection parmi les 30 livres éligibles au Prix Orange. Il était également l'un des 9 finalistes pour le Prix du livre sur l'art de la Ville de Chaumont.
     
     
     Les rencontres 2012

     - 27  septembre : invitée aux rencontres des" Bibliothécaires pour tous" à Paris
    - du 14 au 17 novembre, invitée  au festival littéraire Les Petites Fuguesavec le Centre régional du livre de  Franche Comté. Magnifique manifestation, 24 auteurs conviés en deux semaines, et pour moi, 9 rencontres en 4 jours ! Lycées, librairies, médiathèques, lectures musicales par des comédiens, intervention en milieu psychiatrique ouvert....beaucoup d'échanges, de llieux découverts, de kilomètres parcourus, d'émotions partagées....Merci à tous les acteurs de cette manifestation !
     - Le  04 décembre dernier, une lecture des Heures silencieuses à Versailles, dans la magnifique Bibliothèque Choiseul, accompagnée au clavecin par Roberta Tagarelli,  à l'invitation de l'association Paroles d'encre. Au programme : morceaux de Bach, Scarlatti, Forqueray, que nous avons choisis ensemble.
     - Correspondance avec trois classes (seconde, premières S et ES) du Lycée jean Moulin à St Amand, dans le Cher, autour des Heures silencieuses qu'ils étudient en lecture suivie.
     - Rencontre avec plusieurs classes des lycées de Compiègne, à la Médiathèque le 6 décembre, en partenariat avec la librairies des Signes autour de Nos vies désaccordées.
      - Invitée des Escales littéraires du Sofitel de Quiberon du 8 au 10 mars 2012
    - Rencontre à la Médiathèque de Quiberon le 9 Mars à 11h
    - Au Salon du livre à Paris samedi 17 Mars de 13h30 à 15h et dimanche 18 Mars de 13 à14h, Porte de Versailles, sur le stand d'Autrement
    - A la librairie Un temps pour tout, samedi 24 mars à 17h30. (47 rue de Clichy Paris 9ème) 
    - A la librairie Le DIVAN (Paris 15ème), mercredi 28 mars à 19h
    - A la librairie Murmures de mots à côté de Lyon, à Brignais, le vendredi 6 avril (heure à préciser) et à Lettres à croquer, à Villeurbanne, le samedi 7 à partir de 10h30.
    - A la librairie L'éternel retour, 77 rue Lamarck, (Paris 18ème) le jeudi 12 avril à 19h
    -Rencontre-débat à l'initiative du Cercle de lecture de Villennes sur Seine (78). Samedi 14 avril à 20h 30 à la mairie. Accès libre.
    - A la librairie Calligrammes de la Rochelle le 18 avril à 18h30
    - A la librairie Le quai des mots à Epinal le 11 mai (15h/19h)
    - A la librairie Dédicaces à Rueil-Malmaison (78) le 25 mai à 19h
     - Avec l'association Paroles d'Encre à Versailles le 14 juin à 20h 30
    - A la FNAC Val d'Europe (77)  le samedi 16 juin de 15 à 18h
     - A Cosne sur Loire, le 20 juin à 20h30, projection à l'Eden Cinéma du court métrage réalisé grâce à une subvention du Conseil Régional Bourgogne par les élèves du lycée S. Dounon à partir des Heures silencieuses, suivie d'une dédicace.
     
     
    _______________________________________________________
    LES HEURES SILENCIEUSES
    _______________________________________________________
     
     Vous trouverez ici toutes les informations (le classement commence à devenir difficile, mais en déroulant la page, tout va bien...) autour des "HEURES SILENCIEUSES", premier roman paru en janvier 2011 chez Autrement : articles de presse, podcasts, billets sur les blogs littéraires, rencontres en librairies, salons, prix....
     
    sélectionné en "lectures d'été" par les Virgin Megastores et le magazine Marie-Claire, et par les 40 libraires indépendants du groupe Ensemble
     
     
    pub lib?2 07 11 en jpeg 
      premier roman aux Editions AUTREMENT  
    "les heures silencieuses", 144p, 13 euros

     également disponible en édition de poche "J'ai lu" (4,50 euros)

    - finaliste du Prix Orange 2011,
    Pour un premier roman, j'avoue que je ne m'attendais pas à figurer dans une telle finale, entre Jérôme Garcin, Laurent Mauvignier.... Merci à tous les internautes qui ont soutenu les Heures silencieuses par leurs votes et leurs commentaires !

    - lauréat du prix LAVINAL, juin 2011
    (partenariat librairie Mollat Bordeaux, France 3 Aquitaine, SUD-OUEST et Château de Lynch-Bages, lire l'info dans Livre-hebdo). Voir article et photos .
     
     
     
     
     - lauréat du prix "Peindre en Provence", remis le 20 mai 2011 à Apt
     
     
    - sélection FNAC "attention talent !" de janvier
     - Roman du mois en janvier dans les Espaces Culturels Leclerc
     
    et aussi:
    -une traduction en italien, chez Skira Editore et une en turc, chez SEL
     -  également téléchargeable sous forme de livre numérique chez
    EDEN Livres, (9 euros) avec un extrait à feuilleter en ligne
    -  disponible en grands caractères, aux Editions de la Loupe (!)
    ______________________
     
    4ème de couverture
     
     “À l’heure où mes jours se ternissent comme un miroir perd son tain, le besoin de m’alléger de ce qui m’encombre devient plus fort que tout. Je garde l’espoir, naïf peut-être, qu’un tel aveu sera comme l’amputation d’un membre inguérissable qui, pour douloureuse qu’elle soit, permet de sauver le reste du corps.”
     Tout paraît à sa juste place dans la vie de Magdalena, épouse de Pieter Van Beyeren, administrateur de la Compagnie des Indes orientales à Delft. Rigoureuse, maîtresse d’elle-même, elle aurait pu succéder à son père. Mais le commerce est réservé aux hommes. Sa place est au foyer. Magdalena doit se limiter à cet espace intérieur où elle a souhaité se faire représenter à son épinette, de dos.
    Un décor à secrets, que son journal intime dévoile. Au fil des pages ressurgissent souvenirs, déceptions, drames familiaux, mais aussi joies, et désirs interdits...

    Comment aimer à l’encontre de la morale et des pesanteurs sociales ? Pourquoi tant d’ambiguïté dans les sentiments familiaux? Quelle place en soi pour l’enfant que l’on a été ? Qu’apporte la musique à nos vies ?
     Dans le silence de l’heure, derrière le précaire rempart de l’ordre et de la mesure, au rythme de l’épopée maritime de la Compagnie Néerlandaise des Indes Orientales, Magdalena transcrit les vacillements de son cœur, explorant les replis les plus secrets de l’âme.
    Magdalena est née de la rencontre de l’auteur avec un tableau d’Emmanuel de Witte. Car les tableaux parlent, et questionnent nos propres vies, bien sûr…
      
    _____________________________________________________________________________

      LLes Heures silencieuses dans la presse écrite

    _________________________________________________________________________________________________

    - Sélectionnées par l'hebdo Marianne dans son hors-série littéraire de juillet-août 2012, avec un article d'Allan Kaval.
    - A écouter : les heures silencieuses sur France Inter, dans l'émission "le coup du coeur du libraire" 22 juillet (2ème livre présenté). Cliquer ici
     
     
    et "le ore del silenzio", chez SKIRA Editore le 15 avril, traduction d'Eileen Romano
    (voir les nombreux articles dans la presse italienne ici et , il y en a encore d'autres, je n'ai pas eu le temps de tout mettre en ligne)
    Le livre a été retenu  parmi 10 nouveautés par le magazine Marie-Claire Italie pour la Fête du Livre du 23 Mai 2012 et sera à la librairie de l'exposition Vermeer de cet automne 2012, à Rome, au Scuderie del Quirinale.
     
     - IN QUARTO, le mensuel des libraires du groupe SILOË
    - LA CROIX, 24 mars, par Emmanuelle Giuliani
    PRIMA, avril 2011, le coup de coeur d'un libraire
    MARIANNE, 1er mars, par Allan Kaval
    MADAME FIGARO du 11 février, par Alexandre Fillon
    - Le FIGARO littéraire du 03 février 2011 : dossier "les nouveaux noms du roman français", 9 titres retenus sur 50, dont "les heures silencieuses", par A. de Larminat
    LA VIE du 10 février, par Anne Berthod
    - Le CENTRE PRESSE, 30 janvier
    TELE 7 JOURS, par France Cavalié, 10 janvier 2011
    - Le Bulletin des lettres, l'article de Bernard Plessy, janvier 2011
    - Dans Ouest-France, par Anne Kiesel, en juillet 2011
     
    _______________________________
    ...et sur les blogs
    __________________________
      
    Retrouvez sur cette page tous les liens vers les billets de très nombreux blogs
     
     _____________________________________
    en radio et vidéo
    ____________________________________
     
     - sur Fréquence Paris Plurielle (106.3)dans "le lire et de dire", mardi 17 mai de 9h30 à 10h, interview d'Eric Dubois et J.C. Caillette. 
      - Ecouter le podcast de l'interview d'Alain Duault dans CLASSIC CLASSIQUE sur RTL le 27 février, avec un choix personnel de musiques, Schumann et Brahms. (à 14h, 2ème partie de l'émission, qui commence à 13h30)
      2E- le podcast de "Bienvenue chez Basse", le 31 janvier sur EUROPE 1
    - le podcast des "jeudis littéraires" d'ALIGRE FM. 93.1, interview de Jean-Pierre Poccioni le 06 janvier
    FREQUENCE PROTESTANTE (100.7), dans l'émission littéraire animée par les deux libraires de "un temps pour tout", le 05 mars, rediffusion samedi 03juin à 15h15
    - un entretien vidéo  avec Ph. Chauveau, sur le site WEB TV Culture  
     
    Les rencontres 2011
     
     - 10 février, à la librairie de "l'Eternel retour", 77 rue Lamarck, Paris 18ème
    05 mars, à la librairie Charlemagne à Hyères, avec Benoîte Groult et Gaëlle Nohant, pour la journée de la femme
    - 13 avril, à Avignon, à la librairie "la mémoire du monde"
    14 mai après-midi, à Creil, à la libraire "Entre les lignes"
    - à Epinal le 17 mai au Quai des Mots, rencontre en librairie et avec des lycéens de seconde et de de première du lycée Louis Lapicque d'Epinal.
    - à Lyonle 25 mai rencontre à la librairie Rêves de mots 
    - mercredi 30 novembre : Dijon, librairie Grangier  à 17h30.
     - signature au Salon du livre à Paris porte de Versailles (week-end du 19-20 mars) sur le stand d'Autrement samedi et dimanche
     -  05 février  : rencontre-signature à la bibliothèque de Villennes-sur-Seine (78)
     les heures silencieuses sont entrées dans le réseau des Bibliothèques de Paris
    - ainsi qu'à la bibliothèque de la Maison Descartes, l'institut culturel français à Amsterdam
    - participation au  Salon  du premier roman à Draveil les 19 et 20 novembre 2011
    - du 28 novembre au 1er décembre, rencontres avec les lycées de la Région Bourgogne à l'invitation du Centre Régional du Livre, à l'occasion du Prix des Lycéens pour lequel le livre a été préselectionné
     
       De nombreux libraires ont retenu "les heures silencieuses" en coup de coeur. Pour le plaisir, cette belle photo de la présentation du livre à la librairie Le Divan, Paris 15ème.
     
      
    - Voir aussi la présentation et les commentaires sur EVENE 
    - et pour un achat en ligne : à la FNAC (12,35 euros, livraison gratuite), sur AMAZON (mêmes conditions), ALAPAGE  (mêmes conditions), chez DECITRE (12,35 euros)...et bien sûr, chez votre libraire préféré.
     
     
     
    ____________________________________________________________________________________________
     lLa music touch du blogaa 
    _____________________________________________________________________________________________________________________________________
     
    En plus du fond musical, je vous propose de partager quelques coups de coeur musicaux avec des vidéos. Après les petits échauffements (!) de Cziffra, une récente découverte sur You Tube : une autre légende du piano, Vladimir Horowitz (1903-1989), live à Vienne, dans l'Impromptu n°3 de Schubert.
    Le ciel au bout des doigts, comme l'écrit joliment un internaute, mais les mots sont-ils vraiment nécessaires ?  La musique, lorsque le langage s'arrête....
    Encore : Evgueni Kissin dans Gretchen am Spinnrade (Marguerite au rouet), dans la transcription de Liszt du lied de Schubert. Marguerite, Faust, désir et damnation....Incandescent !
    Et aussi : Alicia de Larrocha dans le Tango d'Albeniz et, dans un tout autre style, Horowitz dans la sonate 466 de Scarlatti.
    Je ne sais pas si sans la musique la vie serait une erreur, mais il est certain que ce serait beaucoup moins bien....Vous pouvez les écouter/regarder dans la rubrique Quelques vidéos musicales.
     N'oubliez pas d'arrêter le fonds musical du blog pour écouter la vidéo...Colonne de droite après les articles du SOMMAIRE. 
     

    N.B. : toutes les photos de ce blog sont de l'auteur.


    votre commentaire
  • quelques photos perso...
    Voir la galerie

    votre commentaire
  • Animation d’un atelier d’écriture à la rentrée à la librairie
    « un temps pour tout »

    Un temps pour écrire...

    Lecture et écriture interrogent nos vies, sollicitent nos émotions et nos pensées, et une librairie est un lieu vivant, un lieu de rencontres.
    Réunir les deux semble une évidence. C'est pourquoi la libraire « Un temps pour tout », Paris 9ème a souhaité accueillir un atelier d'écriture à partir de septembre 2011.
     
    Pour moi, c’est une histoire de rencontre : j’ai fait la connaissance des deux libraires, Guylène et Valérie, à l’occasion d’une émission de radio qu'elle animent sur Fréquence Protestante, dont j’étais leur invitée autour des « Heures silencieuses ». Nous sommes restées en contact amical et lorsqu'elles m’ont proposé l’animation de ce projet, j’ai accepté avec enfhousiasme.
     
    Un atelier d’écriture, pourquoi faire ?

    Écrire, c'est poser sa voix, trouver sa voix.
    Un atelier, c'est un temps et un lieu pour se découvrir dans sa relation avec les mots, dans la rencontre et l'échange bienveillant avec les autres participants. Un temps de respiration dans le quotidien, un temps d'exploration accompagné, sans enjeu et sans jugement.

    Il n'est pas nécessaire de « savoir » écrire, ni d'avoir déjà écrit, mais simplement d'en avoir le désir.
    J’anime de temps à autre ce type d'ateliers depuis plusieurs années, toujours avec beaucoup de plaisir, pour enfants ou adultes, ainsi que des ateliers d'écoute musicale et des formations d'adulte à différents écrits et oraux professionnels.
     
    Calendrier
    Pour commencer, 3 séances d’ici la fin de l’année :
    samedi 17 septembre de 14h30 à 17h
    samedi 15 octobre de 14h30 à 17h
    samedi 10 décembre de 14h30 à 17h
     
    samedi 21 janvier de 14h30 à 17h
    samedi 11 février de 14h 30 à 17h
    samedi 24 mars de 14h30 à 17h

    Les autres dates de 2012 seront fixées ultérieurement.
     
    Tarifs et inscriptions
     
    Le tarif est de 20 euros par séance.
    Il est possible de s'inscrire pour une ou plusieurs séances, chacune constituant une entité. Le suivi de l’activité sur plusieurs séquences permet un travail personnel plus approfondis, cela va de soi.
     
    Afin que chacun soit accueilli et écouté dans les meilleures conditions possibles, les participants sont limités à 10 par séance.
    Les inscriptions se font exclusivement à la librairie.
     
     
     Librairie « Un temps pour tout », 47, rue de Clichy. Paris 9ème. Métro Liège.
    Tél : 01 45 26 27 27
     

    votre commentaire